Leasing : fonctionnement, intérêts et inconvénients

Le leasing est une sorte de crédit-bail, qui permet d’avoir et d’utiliser du matériel qu’il soit mobilier ou immobilier sur une durée indéterminée sans en être le propriétaire. Plusieurs entreprises se servent de ce dispositif afin d’avoir les outils sont ils ont besoin pour fonctionner. Comment fonctionne ce dispositif et quels sont ses intérêts et inconvénients ? 

Le Leasing : c’est quoi concrètement ?

Leasing est un terme anglais dont l’équivalent en français signifie crédit-bail. Ce dispositif est mis en place pour permettre d’utiliser un bien immobilier (local, studio,…) ou un mobilier(matériel professionnel, voiture,…) sans avoir à emprunter. Autrement dit, un acquéreur d’une voiture, par exemple,  par le biais du leasing, paye des frais de loyer pour pourvoir l’utiliser; visitez le site web que voici pour trouver une société de leasing. 

C’est un dispositif dans lequel sont impliqués trois partis : un vendeur, un acquéreur ou locataire et une société de leasing. Voici comment cela fonctionne : un vendeur cède son bien immobilier ou mobilier à une société de leasing qui en devient propriétaire. Celle-ci vient à son tour le mettre en location par leasing à un acquéreur qui lui verse un loyer tout le temps où il utilise le bien en question. 

Avantages

Le principal avantage du leasing est qu’il donne la possibilité d’acquérir ou d’utiliser un bien sans emprunter ni investir. Pour une entreprise qui a obtenu ses matériels professionnels en leasing, cela réduit l’apport personnel nécessaire à la création d’une entreprise. Le leasing possède aussi des avantages fiscaux qui permettent aux entreprises qui fonctionne en régime réel de réduire leur résultat net  avant impôt .

Inconvénients

Le principal inconvénient de ce dispositif se situe au niveau du coût total de la location du bien mobilier ou immobilier. En effet, celui-ci est largement supérieur au montant normal bien en question.